Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site.
Pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

  • Imprimer
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Racines, spectacle multimédia  

Un fabuleux récit épique visuel et sonore, conçu pour Bordeaux Fête le Vin 2016 !

 

Mapping, VJing, 3D, lumières et même quintette à cordes en direct, Racines, conçu spécialement pour l’immense façade du Palais de la Bourse, est un fabuleux récit épique visuel et sonore. Vingt minutes de magie pure à vivre intensément autour de la ville et de sa plus belle histoire : le vin.

Imaginez les 200 mètres de longueur et les 30 mètres de hauteur de la façade du Palais de la  Bourse transformés en un immense écran ; imaginez ses 192 fenêtres et 9 portes comme autant d’ouvertures vers un nouveau monde ; imaginez la pierre blonde recouverte de vignes dont l’épais feuillage bruisserait au gré du vent ; imaginez les statues s’animer et peupler la nuit étoilée ; imaginez une pluie de lumières incandescentes sculpter les reliefs et les corps, imaginez l’emblème du classicisme bordelais se métamorphoser en lignes futuristes peuplées de songes et d’émotions.

C’est ce que propose Racines, le spectacle multimédia imaginé par les artistes belges de Dirty Monitor en complicité avec l’éclairagiste bordelais Bruno Corsini et Dushow.

Un voyage imaginaire

« Racines est conçu comme un voyage imaginaire dans le temps et dans l’espace pour raconter Bordeaux, le vin, le monde » précise Mauro Cataldo, directeur artistique de Dirty Monitor, collectif internationalement reconnu dans le mapping vidéo 3D (animations visuelles projetées sur des structures en relief) et le VJing (performance visuelle en direct à base de vidéo notamment). C’est lui qui est aux manettes de Racines, conçu spécialement pour la Place de Bourse et ses façades ornées de mascarons et de ferronneries : « nous sommes partis du bâtiment tel qu’il est, dans sa splendeur très XVIIIe siècle, pour le métamorphoser de façon baroque ».

Pour réussir cette métamorphose, une équipe de 15 personnes a travaillé durant plusieurs mois en utilisant les techniques du mapping associées aux arts plastiques et au graphisme : dessin, cartographie, gravure, bande dessinée, hologramme, et relief, à travers la 3D. Une richesse visuelle qui alterne les noirs et les blancs, les ors et les argentés et les explosions de couleurs, le tout sublimé par les lumières du Bordelais Bruno Corsini.

La technique au service de l’émotion

Mais par-delà la technologie et le travail de lumière, Racines entend jouer sur l’émotion, notamment à travers la musique jouée en direct par le quintette à cordes Bow. La bande-son, très cinématographique, apporte intensité et relief aux images, comme lorsque les violons viennent souligner la fragilité et la grâce de la vigne s’élevant vers les étoiles. Pas de texte en revanche : « nous avons à cœur de ne pas être trop narratifs ou figuratifs, nous voulons laisser libre cours à l’imagination de chacun. Ce n’est pas tant l’histoire qui compte que le voyage que nous proposons ».

 

Infos pratiques

Jeudi 23, vendredi 24, samedi 25 et dimanche 26 juin à 23h.

Accès libre. Projections sur le Palais de la Bourse.

Avec le concours de la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique, EDF, Kéolis France et Vinexpo.